Dr Pablo Frischknecht

Médecin généraliste, spécialiste en homéopathie et phytothérapie

Bref explicatif

L'homéopathie partage avec l'acupuncture le concept d'une médecine énergétique (ou vitaliste). Elle ne soigne pas selon un mécanisme moléculaire de type clé-serrure.


Selon le fondateur de l'homéopathie, c'est un déséquilibre de la force vitale qui est à l'origine d'une maladie ou d'un état post-traumatique (ensemble de symptômes physiques et/ou psychiques engendrés par l'impact d'un accident - dont les répercussions en cascade vont parfois jusqu'à l'état de stress post-traumatique). 


Un même tableau de maladie réunit souvent des symptômes physiques et psychiques, et c'est une totalité de symptômes qui doit être prise en compte pour le traitement. 


Le médicament homéopathique initie à lui seul un processus d'auto-guérison, dont il révèle souvent la puissance insoupçonnée. Le remède n’est rien sans la capacité d’auto-guérison, mais il peut rétablir le fonctionnement normal du mécanisme de défense en le stimulant, processus que l'on qualifie aussi de salutogénèse (générateur de santé). 


Lorsque le mécanisme de défense est rétabli dans son fonctionnement normal, la maladie ne peut plus se maintenir dans l'organisme, ce qui montre qu'elle n'est pas seulement une maladie dans son acceptation courante, mais qu'elle résulte aussi d'un rapport d’équilibre/déséquilibre entre un organisme et son environnement.